2020

 

À CHACUN

SA 

PLACE

AOÛT 11

CARL PORTAL

  • Facebook
  • Instagram

Le mot du Directeur Artistique,

 

𝐏𝐚𝐫𝐜𝐞 𝐪𝐮’𝐢𝐥 𝐞𝐬𝐭 𝐢𝐦𝐩𝐨𝐫𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝐝𝐨𝐧𝐧𝐞𝐫 𝐮𝐧 𝐜𝐨𝐮𝐩 𝐝𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐜𝐞𝐬 𝐚𝐮𝐱 𝐣𝐞𝐮𝐧𝐞𝐬 𝐂𝐢𝐞 𝐢𝐧𝐝𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐝𝐚𝐧𝐭𝐞𝐬, 𝐃𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐜𝐚𝐝𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐬𝐭𝐚𝐠𝐞 𝐌𝐨𝐝𝐞𝐫𝐧 𝐃𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐜𝐚𝐦𝐩 𝟖𝟑 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐩𝐨𝐬𝐨𝐧𝐬 𝐮𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐮𝐧 𝐩𝐞𝐮 𝐝𝐢𝐟𝐟𝐞́𝐫𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐩𝐮𝐢𝐬𝐪𝐮’𝐢𝐥 𝐬𝐞 𝐩𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐫𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐁𝐫𝐢𝐠𝐧𝐨𝐥𝐞𝐬. 

 

𝐁𝐫𝐢𝐠𝐧𝐨𝐥𝐞𝐬 𝐞́𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐚𝐧𝐜𝐢𝐞𝐧𝐧𝐞 𝐜𝐢𝐭𝐞́ 𝐦𝐞́𝐝𝐢𝐞́𝐯𝐚𝐥𝐞, 𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐫𝐞𝐠𝐨𝐫𝐠𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐞𝐬 𝐩𝐥𝐚𝐜𝐞𝐬 , 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬𝐪𝐮𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐢𝐧𝐯𝐢𝐭𝐨𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐠𝐧𝐢𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐜𝐫𝐞́𝐞𝐫 𝐨𝐮 𝐚𝐝𝐚𝐩𝐭𝐞𝐫 𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐭𝐞 𝐩𝐢𝐞̀𝐜𝐞 𝐬𝐮𝐫 𝐜𝐡𝐚𝐜𝐮𝐧𝐞 𝐝’𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬.

 

𝐋𝐞 𝐣𝐮𝐫𝐲 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐜 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐝𝐨𝐧𝐜 𝐢𝐭𝐢𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐞𝐭 𝐝𝐞́𝐚𝐦𝐛𝐮𝐥𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐢𝐭𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐬𝐢𝐭𝐞𝐬 𝐚𝐟𝐢𝐧 𝐝’𝐚𝐬𝐬𝐢𝐬𝐭𝐞𝐫 𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐢𝐯𝐞𝐫𝐬𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐩𝐨𝐬𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐡𝐨𝐫𝐞́𝐠𝐫𝐚𝐩𝐡𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞́𝐥𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞́𝐬 𝐞𝐧 𝐚𝐦𝐨𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐫 𝐯𝐢𝐝𝐞́𝐨.

 

𝟑𝟓𝟎𝟎 𝐞𝐮𝐫𝐨𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝟏𝐞𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐱, 𝟏𝟎𝟎𝟎 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝟐𝐞̀𝐦𝐞 𝐞𝐭 𝟓𝟎𝟎 𝐞𝐮𝐫𝐨𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝟑𝐞𝐦𝐞 . 𝐒𝐚𝐧𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐭𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐫𝐨𝐠𝐫𝐚𝐦𝐦𝐚𝐭𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐫𝐞́𝐠𝐢𝐨𝐧𝐚𝐮𝐱...

𝐔𝐧 𝐯𝐫𝐚𝐢 𝐭𝐫𝐞𝐦𝐩𝐥𝐢𝐧 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐮𝐧𝐞 𝐣𝐞𝐮𝐧𝐞 𝐂𝐢𝐞...

 

𝐋𝐨𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐫𝐧𝐢𝐞̀𝐫𝐞 𝐞́𝐝𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐧𝐬 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐡𝐨𝐧𝐨𝐫𝐞́ 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝’𝐇𝐞𝐫𝐯𝐞́ 𝐤𝐨𝐮𝐛𝐢 , 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐮 𝐣𝐮𝐫𝐲 𝐢𝐧𝐯𝐢𝐭𝐞́ 𝟐𝟎𝟏𝟗.

 

𝐂𝐚𝐫𝐥 𝐏𝐨𝐫𝐭𝐚𝐥, 𝐝𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐚𝐫𝐭𝐢𝐬𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞.

 

𝐒𝐨𝐮𝐭𝐞𝐧𝐮 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 @𝐯𝐢𝐥𝐥𝐞𝟐𝐛𝐫𝐢𝐠𝐧𝐨𝐥𝐞𝐬

 

📞 🄐🄖🄝🄔̀🄢 𝟬𝟲𝟯𝟯𝟬𝟭𝟵𝟰𝟰𝟮

 

𝝠𝗖𝗛𝝠𝗖𝗨𝗡𝗦𝝠𝗣𝗟𝝠𝗖𝗘@𝗚𝗠𝝠𝗜𝗟.𝗖𝝝𝗠

 

www.achacunsaplace.com

www.mdc83.com

 


 

 

À CHACUN SA PLACE 2020

Début des inscriptions - 5 juin 2021

Date limite d'envoie des dossiers - 30 Juin 2021

Annonce des finalistes - 20 Juillet 2020

Présentation des Compagnies Finalistes  - Mardi 10 Août 2021

à Chacun sa Place 2021 - 3ème édition

PRÉSIDENT DU JURY 2019

HERVÉ KOUBI, PRÉSIDENT DU JURY 2019

D’origine algérienne, Docteur en Pharmacie / Pharmacien biologiste il a mené de front sa carrière de danseur - chorégraphe et d’étudiant à la Faculté d’Aix Marseille. Après avoir débuté son apprentissage auprès de Anne-Marie et Michèle Sanguin et Nathalie Crimi, fondatrices de l’Espace 614 de Mouans Sartoux sur la Côte d’Azur il a ensuite été formé au Centre International de Danse Rosella Hightower de Cannes, puis à l’Opéra de Marseille. Il sera interprète pour Claude Brumachon au Centre Chorégraphique National de Nantes, Karine Saporta au Centre Chorégraphique National de Caen et Thierry Smits pour la Compagnie Thor à Bruxelles.

 

En 2000 il crée son premier projet Le Golem. Depuis 2001 il collabore avec Guillaume Gabriel sur l’ensemble de ses créations. Il crée Ménagerie (2002) et Les abattoirs, fantaisie… (2004). En 2006 il collabore avec la musicienne Laetitia Sheriff pour la création 4’30’’. En 2007 il travaille un essai mêlant écriture contemporaine et gestuelle Hip- Hop : Moon Dogs. Pour l’année 2008 il entreprend trois essais chorégraphiques autour des trois écritures : Coppélia, une fiancée aux yeux d’émail… / Les Suprêmes / Bref séjour chez les vivants. Il collaborera pour ces pièces avec l’écrivain Chantal Thomas (pour la création Les Suprêmes) et avec le notateur Romain Panassié (notation Benesh - sur la création Bref séjour chez les vivants). En 2009 il entame une collaboration avec les danseurs ivoiriens de la Compagnie Beliga Kopé pour une création Un rendez-vous en Afrique.

Depuis 2010 il mène un projet orienté vers la méditerranée pour un parcours jalonné de plusieurs créations El Din ( 2010-2011), Ce que le jour doit à la nuit (2013), Le rêve de Léa (2014), Des hommes qui dansent (2014), Les nuits barbares ou les premiers matins du monde (2015-2016), Boys don’t cry (2018), La nature des femmes (projet pour danseuses d’Afrique du Nord) (2019), ODYSSEY en partenariat avec Natacha Atlas (2019-2020),  Golden age(2022).

Il a été décoré en juillet 2015 de l’ordre de Chevalier des Arts et des Lettres.

FOLLOW US

@achacunsaplace

 
 
 

PARTENAIRES

flocage 2K20 MDC83 2K20.png
Unknown.png
19-BRIGNOLES.png
70820999_2462985137309779_55390931698717
Unknown.jpeg

BENOIT SWAN POUFFER

test-bio-pic.jpg

Benoit Swan Pouffer est formé au CNSM de Paris,

il a déménagé à New York où il a travaillé comme danseur principal avec Alvin Ailey American Dance Theater avant de devenir le directeur artistique du Cedar Lake Contemporary Ballet, un poste qu'il a occupé pendant 10 ans jusqu'en 2014. 

Sa décennie à la tête du Cedar Lake a été encensé par le New York Times comme «une success story new-yorkaise», gagnant en reconnaissance pour la promotion de la carrière d'une nouvelle génération de chorégraphes internationaux grâce à son travail auprès d'artistes tels que Sidi Larbi Cherkaoui, Alexander Ekman, Crystal Pite et Hofesh Shechter .

Benoit a été nommé directeur artistique de Rambert en avril 2019, Il  joue un rôle central dans la création de Rambert2, le nouvel ensemble de danseurs en début de carrière de la compagnie et en partenariat avec la Rambert School. 

La première saison de Rambert2 à Sadler’s Wells à Londres en novembre dernier comprenait Gray Matter, une nouvelle création chorégraphiée par lui-même. 

Il apparaît comme conseiller artistique dans la nouvelle série de talents de la BBC The Greatest Dancer, diffusée en 2019.

Benoit devient le huitième directeur artistique des 92 ans d'histoire de la compagnie fondée par Marie Rambert.

Les projets à venir pour la compagnie comprennent des collaborations avec le Festival international de Manchester et le Royal Opera House. Sortant la danse des théâtres il est en charge de la tournée de la Rambert2 avec l'œuvre d'Ohad Naharin Kamuyot.

Il nous fait l'honneur de Présider notre Jury pour notre édition 2020